Tutoriel : Créez facilement une terrasse ou une allée en dallage

Dès que les beaux jours reviennent, toutes les occasions sont bonnes pour profiter du plein air… Qui ne rêve pas de déjeuner sur une belle terrasse ensoleillée, ou d’accueillir ses amis dans le jardin grâce à une belle allée en pas japonais ? Découvrez les avantages d’un dallage en pierre reconstituée, et suivez notre tutoriel qui présente les différentes étapes et les conseils utiles pour poser un dallage en extérieur !

Pourquoi choisir la pierre reconstituée ?

Si de nombreuses solutions existent pour les revêtements de sol (lames en bois, caillebotis, simple dalle PVC, carrelage extérieur…), elles se révèlent souvent peu esthétiques ou durables. En effet, les matériaux composites ont tendance à décevoir par leur aspect visuel, tandis que le bois demande un entretien régulier pour qu’une terrasse résiste aux intempéries au fil du temps.

Pour tous les amoureux du jardin et des espaces extérieurs, le dallage en pierre reconstituée propose donc une belle alternative pour allier esthétique et praticité. Résistante au gel, la pierre reconstituée ne demande que très peu d’entretien et perdure sans souci au fil des saisons et des années. Sur le plan technique, si une pose collée sur chape est possible, la pose sur sable se révèle plus simple, et vous pourrez oublier les systèmes complexes de plots réglables ou les travaux fastidieux qui impliquent de préparer des bétonnières…

La collection de dallage ODALIS

Grâce à leur épaisseur de 5 cm, les dallages ODALIS se posent facilement et sans travaux de maçonnerie, puisqu’il est inutile de couler une chape. La pose est donc assez simple pour qui veut une belle terrasse ou une allée très rapidement, sans mettre en œuvre un chantier de grande ampleur. La collection ODALIS offre un aspect comme vieilli par le temps, avec des textures travaillées et des teintes subtiles qui apporteront du caractère et de l’authenticité à votre jardin. Autre point intéressant : les dallages ODALIS sont disponibles en plusieurs dimensions, permettant ainsi de donner vie à tous vos projets d’aménagement extérieur, avec une pose en ligne, en décalé ou en opus. Désormais, vous n’avez plus aucune excuse pour ne pas vous lancer dans la réalisation d’une terrasse ou d’une allée… À réaliser soi-même !

Etape 1 : Préparation du terrain

Délimitez la surface de pose avec des cordeaux. Les cordeaux vous permettront de régler la surface à poser et le niveau final de la terrasse.

Décaissez le sol de façon à obtenir un fond dur. La hauteur de décaissement dépend donc de la nature de votre sol. Prévoyez une pente de 2% pour assurer un bon écoulement. Attention à prévoir une pente dans le sens opposé à la maison.

Compactez le sol décaissé afin de préparer un lit stable, de niveau et le remplir de gravier tout venant ou gravier concassé sur 10 à 15 cm et compactez le gravier en veillant à toujours maintenir la pente.

Etape 2 : Préparation du lit de sable

Étalez le sable uniformément sur toute la surface.

Tassez le sable et égalisez les niveaux en maintenant la pente. La surface du sable doit être 5 cm en dessous du niveau final de la terrasse. Pour vous aider à égaliser les niveaux, aidez-vous d’une grande règle et lissez.

Etape 3 : Pose des dalles

Préparez l’équerrage de façon à poser vos dalles précisément. Utilisez pour cela une grande règle et une équerre.

Posez les dalles sur le lit de sable en les martelant à l’aide d’un maillet en caoutchouc.

Respectez un joint de 3 à 5 mm entre chaque dalle en contrôlant les niveaux et l’équerrage. Veillez à maintenir la pente de 2%.

Etape 4 : Réalisation des joints

Laissez la fondation durcir quelques jours après la pose des dalles.

Réalisez les joints en les remplissant de sable granulaire fin.

Votre terrasse ou votre allée en pas japonais est maintenant terminée. Si vous souhaitez planter du gazon autour
de votre terrasse, apportez et tassez de la terre jusqu’au ras du sommet des dalles. Semez, patientez et… profitez !